Aller au contenu principal

FORMATIONS VERT D'AZUR ANTIBES

PAYSAGE - HORTICULTURE - EAU - VENTE

Valorisation par la pédagogie et l'analyse de la Biodiversité...

...et de la gestion des aménagements paysagers de l'EPL d'ANTIBES à travers une réflexion patrimoniale environnementale.

Pour un ensemble de raisons qui seront exploitées dans le cadre d'une analyse rétrospective et prospective de notre patrimoine végétal, un inventaire qualitatif et quantitatif de ce dernier sera réalisé dans le but de posséder un document qui permettrait par tranche de 5 à 10 ans de vérifier la qualité et la variabilité de notre biodiversité végétale. Ce travail terminé et qui sera mené en étroite consultation avec la pédagogie pour estimer les besoins lors des applications pratiques et dans le cadre des exigences de la reconnaissance des végétaux permettra d'exploiter et de valoriser les travaux de recensement déjà réalisés, les interventions nécessaires sur la végétation et la prise en compte des particularités de notre site. Ce travail devrait être achevé pour la fin de l'année civile 2017.

Ce bilan terminé, Une consultation sera alors mise en place pour mettre en place des choix et une campagne de plantation budgétisée qui prendra en compte les exigences et critères environnementaux actuels, les besoins de la pédagogie tout en replaçant le végétal au centre de nos préoccupations afin d'optimiser leurs places futures sur nos parcelles et un mode de suivi garant de leur pérennité. La partie liée aux choix est prévue pour mars 2018 et la campagne de plantation pourrait s'étaler sur l'année scolaire 2018/2019. Ce raisonnement pourrait correspondre à ce que la Pédagogie peut donner au Domaine. Sur un plan plus "commercial", il sera possible ainsi de proposer des végétaux s'inscrivant dans les goûts de la clientèle actuelle dont les professionnels ont besoin ou nouvellement proposés dans les jardineries, changement climatique oblige, et qui permettraient aussi d'accroitre la demande de la clientèle sur notre exploitation en diversifiant son offre, mais aussi de permettre à la profession d'apprécier la durabilité d'un végétal au sein d'un aménagement grâce à nos choix en constatant sur place la réussite ... ou l'échec d'une tentative d'adaptation ou d'acclimation.

Entre temps il sera procédé à une lecture des référentiels professionnels des filières aménagements pour améliorer ce que le Domaine peut apporter à la Pédagogie en essayant de mettre en oeuvre des choix qui permettraient la réalisation de l'ensemble des savoir faire pratiques sur nos parcelles d'application. Cette réflexion sera menée vers la fin de l'année scolaire 2017/2018 pour être proposée et discutée lors des prochaines réunion JEV. Elle permettrait aussi dans le cadre de la mise en place de ces nouveaux moyens de dynamiser et valoriser les interventions sur le terrain avec les apprenants.

Nos apprenants, nos référentiels et nos pratiques sont au coeur d'une transition environnementale qui engendrera d'ici peu de nombreux changements tant au niveau de nos pratiques pédagogiques, mais aussi aussi sur sur le plan professionnel. Cette réalité est intégrée et mieux comprise de nos jours et les pratiques évoluent en ce sens. Au delà de l'accroissement de la biodiversité végétale une autre approche peut être mise en place. Elle devrait si elle reçoit un concensus aboutir à démontrer notre réelle volonté d'adapter notre site à ces changements et à être aussi une référence pour la profession, pour cela, nous pourrions:

- Envisager un passage à une réelle gestion différenciée concentrique en définissant des axes et des zones à fort decorum et des espaces en gestion plus naturelle. Cela permettrait à chacun d'atteindre les objectifs des référentiels qui prennent en compte actuellement cette transition.

- Valoriser l'ensemble de nos déchets, lorsque cela est possible et diminuer leur production à la source.

- Accroitre notre communication pour informer les usagers, les apprenants, les professionnels et les visiteurs des solutions alternatives que nous mettons en place pour faire comprendre, justifier et accepter des choix qui vont au delà des simples critères esthétiques et qui valorisent notre pédagogie.

- Mettre en oeuvre un cahier des charges axé sur ces méthodes alternatives qui devrait conduire à l'obtention d'une labellisation à travers les référentiels ECOJARDIN et EVE.

- Redonner sa place à la Biodiversité animale et la valoriser sur un plan pédagogique à travers les nombreux exemples de réseaux trophiques s'inscrivant dans une alternative à la lutte chimique que nous avons sur le site en relation avec le projet Agroforesterie et l'exploitation (Plan Ecophyto, Biocontrôle).

Philippe BELLIARD
PLPA 2 hors classe horticulture
Enseignant en sciences techniques et professionnelles de l'aménagement
LEGTA d'Antibes