Aller au contenu principal

PÔLE DE FORMATIONS - ANTIBES

Paysage - Horticulture - Environnement - Gestion de l'eau

La biodiversité au service de la gestion des espaces végétalisés urbains

Cadre Général :

Dans le contexte actuel du changement climatique, il convient d’adapter les actes d’aménagements paysagers (création et entretien). En effet, à ce jour la principale solution proposée aux aménageurs est l’utilisation de végétaux acclimatés. Or la biodiversité n’est pas utilisée en fonction de ses potentialités.

 

L’une des raisons est la méconnaissance de celle-ci dans la filière paysage.

 

Il apparaît nécessaire de pouvoir étudier une palette de végétaux appartenant à la flore méditerranéenne sauvage, ainsi que la biodiversité au sens large.

 

Objectifs :

L’objectif de ce travail a donc été porté sur une connaissance naturaliste et la construction d’une méthodologie d’analyse d’un milieu urbain perturbé.

 

L’ensemble de ces travaux a débouché sur la production d’un dossier sur le thème et d’un support de communication au choix par le biais du site internet du Museum Histoire Naturelle de Paris : Sauvage de ma rue.

 

 

 

 

Mise en œuvre :

Cette année, les apprentis ont œuvré sur le secteur du vieil Antibes et ont recensé près de 120 espèces différentes de végétaux dans un milieu très entretenu par les services municipaux.

 

L’ensemble des résultats ont été mis en ligne sur le serveur et peuvent être consultable par tous à l’adresse suivante :http://sauvagesdemarue.mnhn.fr/

 

Ensuite de choisir l’onglet : Résultats et de zoomer sur le Veil Antibes sur la carte. Rue par rue, apparaitront les différents relevés de végétation.

 

Ce travail d’excellente tenue a permis aux apprentis de prendre conscience de la richesse de biodiversité urbaine dans les milieux du quotidien et de dégager des capacités d’adaptation exceptionnelle des végétaux en milieux stressant. Nombre des apprentis ne verront plus ces plantes de la même façon dans leurs futurs travaux d’aménagement.

 

Classe BTS2 AP

Formateurs Denis Ferrando, Etienne Koch et Elisabeth Catala