Aller au contenu principal

FORMATIONS VERT D'AZUR ANTIBES

PAYSAGE - HORTICULTURE - EAU - VENTE

Les BTSA GEMEAU au Canada

Le Canada : pays au coeur des problématiques sur l'eau !

 

L'eau, véritable richesse, à la fois précieuse, fragile et limitée doit faire l'objet d'une gestion cohérente et rationnelle. Le cadre réglementaire et législatif national et européen sur l'eau amène à raisonner sa gestion en mettant l'accent sur la préservation, la qualité, le développement et la protection de cette ressource. Le BTS GEMEAU s'inscrit dans cette préoccupation en formant de futurs techniciens spécialisés, responsables de réseaux, de sites ou de services, soit pour l'acheminement et le traitement des eaux usées, soit pour l'alimentation en eau potable, ou encore pour l'irrigation.

Le BTSA GEMEAU du CFPPA Pôle Apprentissage d'Antibes et du CFA MEDD est ouvert depuis maintenant quatre ans. Afin d'enrichir l'apprentissage des savoirs, et des savoir-faire en matière d'eau ainsi que l'expérience professionnelle et humaine, voilà trois ans que les apprentis de ce BTS GEMEAU ainsi que les deux coordinateurs du projet Adil DIDI et Amandine CHIER partent en voyage d'études.

 

Ce dossier permettra de mettre en lumière les objectifs envisagés dans ce voyage ainsi que nos partenaires de financement. Le programme prévu et le budget fermeront cette présentation. 

 

 

 

Les objectifs de ce projet

 

-Appréhender la gestion de l'eau au Canada liée au territoire

Identifier les principales différences entre les politiques françaises et canadiennes en ce qui concerne la demande en eau, qu'elle soit potable ou usée.

Distinguer les ressources qui alimentent ce pays.

Caractériser leur gestion des eaux souterraines.

-Identifier les techniques de l'assainissement

Connaître les différentes techniques utilisées pour assainir l'eau, la législation, et le taux de rejet dans la ressource. Rechercher une problématique sur la gestion de l'eau pluviale, principal facteur: les crues.

-Distinguer les problématiques sur l'eau potable

Différencier les législations canadiennes sur l'eau potable aux législations françaises.

Discerner leurs techniques de potabilisation.

-L'irrigation (culture de canneberges)

Identifier leurs techniques d'irrigation ainsi que l'eau utilisée à cette fonctionnalité (eau potable ou eau de source).

-Culturel


Découvrir le mode de vie des canadiens.

Avoir une ouverture d'esprit sur les cultures et les traditions canadiennes.

 

 

Le projet pédagogique

 

Notre choix s'est porté sur le Canada, nous sommes très motivés à l'idée de découvrir ce pays. La diversité des visites que nous pourrons effectuer ainsi que la possibilité de suivre les visites en français seront certainement un grand avantage pour nous. Le Canada, riche de 20% des réserves en eau douce, est l'un des pays où la consommation par personne est la plus importante à l'échelle mondiale.

Il est intéressant de se demander comment l'équilibre des ressources est gérée tant au niveau écologique qu'au niveau économique. A noter que le ministère se penche de plus en plus sur les principes du développement durable.

Nous avons donc procédé à un travail de recherche concernant la gestion des eaux au Canada, que ce soit au niveau des ressources en eau mais aussi des unités de traitement. Il faut savoir que 150 milliards de litres d'eaux usées non traitées sont rejetés dans les cours d'eau chaque année. En vertu de la « Loi sur les pêches », le gouvernement canadien a mis en place le « Règlement sur les effluents des systèmes d'assainissement des eaux usées » stipulant le rejet des effluents contenant des substances nocives ainsi que les autorisations temporaires et transitoires de rejeter. En ce qui concerne l'eau douce, c'est l'Institut National de Recherche sur les Eaux (INRE) qui s'occupe de la surveillance nationale de la qualité de l'eau (protection, conservation et mis en valeur des ressources hydriques et terrestres).

 

Ce travail nous a permis de définir les grandes lignes des visites susceptibles d'intéresser la majorité des apprentis.

Les formateurs coordinateurs du projet :

- Amandine CHIER

- Adil DIDI

 

Les apprentis en formation :

 

- Camille CAMPANA

- Louis CORPORANDY

- Célia CORSI

- Dylan NOEL

- Noémie SPEZIA

- Adil TIZIT