Aller au contenu principal

PÔLE DE FORMATIONS - ANTIBES

Paysage - Horticulture - Environnement - Gestion de l'eau

Forum de l'Emploi et de l'Entreprise

Eco'Parc de Mougins jeudi 21 avril 2016.

 

Nous avons été contactés par la communauté d’agglomération des pays de Lérins pour un projet événementiel à l’éco ‘parc de Mougins lors du salon de l’emploi avec  pour thème l’entreprise du développement durable.

Notre projet a été axé sur l’agriculture péri urbaine.

 Depuis quelques années l’agriculture urbaine est une pratique en forte émergences d’où l’importance d’aborder le sujet avec une démonstration de toits cultivés en carrés potagers. (DENESLE MAXIME BPAP2 A).

 

 

L’agriculture urbaine est en plein essor et ce partout dans le monde.

 

 https://mrmondialisation.org

 

Voici les avantages de cette agriculture d’un genre nouveau :

 

 

Les toits, espaces à conquérir

 

Les grandes villes sont de plus en plus surchargées. Elles manquent d’espace... De plus, leurs sols urbains sont pollués… Dès lors, l’agriculture sur les toits se présente comme une solution face à ces problèmes en n’occupant aucun espace « horizontal ».

 

Aucun danger pour la consommation

 

En effet, les expérimentations montrent qu’une grande partie de la pollution urbaine n’atteint pas les toits, la qualité des aliments est donc peu ou pas affectée.

 

Nicolas Bel, ingénieur féru d'horticulture explique que : 

Le niveau de pollution contenu dans les fruits et légumes produits est étudié :

"Nos mesures ont montré que les taux de métaux lourds dans les salades ou les tomates étaient de 10 à 100 fois inférieurs à ceux fixés par la réglementation européenne", il n'y a pas de danger pour la consommation".  

 

http://www.lexpress.fr/actualite

 

Des bénéfices sociaux inattendus

 

L’agriculture urbaine peut créer des emplois… Mais ces jardins sont également des lieux de partage, d’échange, de convivialité. L’agriculture urbaine, par l’éducation qu’elle procure, peut permettre de se reconnecter à la nature.

Recréer du lien intergénérationnel !!!!!!!!

 

Et l’écologie dans tout ça ?

 

Gestion de l’eau

 

Ce type de jardin ne permet pas à l’eau de pénétrer dans le béton, évidemment, elle reste donc dans le substrat et est disponible plus longtemps pour les plantes.

 

Le recyclage des déchets organiques

 

Le compost de détritus verts urbains est bénéfique pour les plantes et est souvent synonyme de meilleur rendement. Ce compost urbain permet donc de valoriser les déchets organiques des citadins, produisant en échange légumes et fruits, eux-mêmes à l’origine de futurs déchets organiques compostables.

https://mrmondialisation.org/ces-potagers-envahissent-les-toits-de-paris/

 

 

Des toits verts contre les îlots de chaleur urbains

« Ils favorisent la biodiversité et luttent contre la chaleur : alliés méconnus de la lutte contre le réchauffement climatique, les « toits verts » seront d’une grande utilité dans un avenir proche……

http://www.lexpress.fr/actualite

 

Distinguer jardins sur toits et toits verts

 

Les méthodes de jardinage sur toits peuvent se résumer en deux grandes catégories.

                               *Les toits verts impliquent généralement la culture de plantes couvre-sol vivaces.

                               *Les jardins sur toits qui consistent à cultiver des plantes comestibles ou ornementales en terre ou hors sol sur une toiture.

 

Dans les deux cas, les avantages sont multiples : captation des eaux pluviales, réduction des îlots de chaleur, production alimentaire sur des surfaces « perdues », etc.

Les toits verts peuvent même augmenter de manière significative la durée de vie des toitures et l’efficacité énergétique du bâtiment!

 

Quelques précautions avant de commencer

 

Peu importe l’option choisie, il est important de consulter un expert (architecte ou ingénieur en structure). Il assurera que le toit peut assumer le poids supplémentaire que lui impose le jardin, que l’installation ne causera pas de dommages à la toiture et qu’elle est conforme aux réglementations de sécurité municipales. 

Cette réglementation imposera probablement la mise en place de garde-corps et d’un accès sécuritaires.

 http://agriculturemontreal.com/jardins-sur-toit

 

Formatrice : Liliane PÉCOUT

Classe : BPAP2 A

Lieu : Mougins

Période : avril 2016

 

 

  Voir les photos