Aller au contenu principal

PÔLE DE FORMATIONS - ANTIBES

Paysage - Horticulture - Environnement - Gestion de l'eau

Le projet Agenda 21 rentre dans une stratégie globale de l’EPLEFPA qui au quotidien et depuis des années se mobilise pour des actions innovantes en faveur du développement durable tant au niveau de l’apprentissage, de la formation continue, de la formation initiale scolaire que des activités de l’exploitation agricole.

La place du développement durable, au cœur du processus de formation, émane de plusieurs raisons :

- La notion de développement durable peut se retrouver au sein des missions de l’EPLEFPA.

En effet, comme définies par le Livre VIII du Code rural, un établissement d’enseignement agricole remplit cinq missions :

  Il assure une formation générale, technologique et professionnelle initiale et continue ;

 Il participe à l’animation et au développement des territoires ;

 Il contribue à l’insertion scolaire, sociale et professionnelle des jeunes, et à l’insertion sociale et professionnelle des adultes ;

 Il contribue aux activités aux activités de développement, d’expérimentation et d’innovations agricoles et agroalimentaires ;

 Il participe à des actions de coopération internationale, notamment en favorisant les échanges et l’accueil d’élèves, apprentis, étudiants, stagiaires et enseignants.


L’Agenda 21 s’inclut dans le projet d’établissement et plus particulièrement au niveau de l’axe II – Affirmer l’identité du pôle de formation « Vert d’Azur » et sa stratégie et du sous axe II.3 – Intégrer le développement durable dans la vie de l’établissement.

- La démarche représente une mémoire des actions de l’établissement, en termes de savoirs, savoir-être et savoir-faire.

L’Agenda 21 permet une valorisation de tous les acteurs du centre et, en premier lieu des jeunes qui contribue à répondre aux enjeux majeurs de notre société.

 

- La démarche Agenda 21 est transversale et en adéquation avec l’ensemble des projets d’expérimentation-développement de l’EPLEFPA.

Ces actions sont menées en faveur du développement durable en termes de réduction des intrants, de performance énergétique, de gestion de l’eau et de gestion des déchets. Ces thèmes prioritaires abordés, mêlant préoccupations environnementales, économiques et sociales se retrouvent notamment dans le programme national de développement agricole.

Les projets de l’EPLEFPA sont divers :


  Réduction des intrants

1/ L’exploitation agricole s’est engagée début 2012 dans le projet D.E.P.H.Y. FERME Ecophyto, catégorie horticulture en partenariat avec la Chambre d’Agriculture des Alpes-Maritimes. La constitution d’un réseau de fermes est une action majeure du plan Ecophyto 2018 (action 14), mis en place à la suite du Grenelle de l’environnement qui vise à réduire de 50% d’ici à 2018 l’usage des produits phytopharmaceutiques en France.

Ce réseau vise à diffuser et généraliser les modes de production modernes, respectueux de l’environnement et des usagers, et d’élaborer des références techniques et économiques des systèmes agricoles avec une dynamique territoriale de progrès.

Ce projet est en lien direct avec la filière Productions Horticoles.

2/ Les espaces verts de l’EPLEFPA sont gérés de manière durable à la fois par le personnel technique mais aussi par les apprenants. En termes de réduction des intrants, l’utilisation de paillage est favorisée afin d’éviter notamment la germination des adventices et l’emploi d’herbicides. La lutte contre les ravageurs se fait par l’utilisation de produits biologiques afin de respecter l’environnement.

 

 

Ce projet est en lien direct avec la filière Aménagements Paysagers.


  Performance énergétique

Depuis 2009, l’exploitation s’est engagée dans la démarche « A.G.I.R. : Vers 100 exploitations et coopératives agricoles exemplaires » soutenue par le Conseil Régional PACA et a entrepris des initiatives afin de diminuer son impact sur l’environnement. Son plan d’actions fut d’abord axé sur la maîtrise de l’énergie et la modernisation des ses infrastructures. Pour rendre le système performant, les actions ont concerné aussi bien les productions que l’outil de production.
br>

Au printemps 2013, elle a axé son plan d’actions sur la promotion des énergies renouvelables. Elle a ainsi entamé un diagnostic afin de mettre en place une chaudière bois pédagogique en partenariat avec l’ADEME.

Ce projet est en lien direct avec la filière Productions Horticoles.

 

 

  Certifications environnementales en agriculture

Début 2013, l’exploitation s’est engagée dans la démarche de Certification Horticole Française «Plante Bleue» attribuée aux exploitations à Haute Valeur Environnementale (HVE). Elle se situe actuellement au niveau 1 à savoir le diagnostic environnemental des pratiques de production horticole.

7 grandes thématiques structurent cette démarche de certification à savoir 4 thèmes généraux agricoles (la gestion de l’irrigation, la fertilisation, la protection des cultures, l’environnement de l’entreprise), 2 thèmes spécifiques à l’horticulture (la gestion des déchets et la maîtrise de l’énergie) et 1 thème social.

Début 2013, l’exploitation s’est également engagée dans une démarche de conversion de son activité maraîchage en Agriculture biologique en partenariat avec Agribio 06.

Ce projet de certification est en complémentarité des actions de formations proposées par le centre. Les contenus pédagogiques tendent ainsi progressivement à intégrer les adaptations nécessaires des métiers et des pratiques professionnelles en réponse aux enjeux de développement durable.

Un travail est effectué par les équipes pédagogiques afin de proposer une habilitation en Agriculture Biologique pour les différentes formations de Productions Horticoles (CAPA, BP, BTS).


  Gestion de l’eau

1/ Le projet toitures végétalisées est un projet d’expérimentation qui a débuté en 2008 en partenariat avec Plante et Cité. Il a pour objectif d’identifier des gammes végétales innovantes adaptées à différentes régions climatiques et à des conditions limitantes en eau compatibles aux objectifs d’aménagement paysager des toitures-terrasses. Ce projet permet chaque année de proposer un panel de plantes aromatiques et de plantes pour jardins secs, à l’ensemble des professionnels du paysage, des pépiniéristes, des particuliers…

Ce projet est en lien direct avec les filières Aménagements Paysagers et Productions Horticoles.

2/ Le projet gestion des eaux est un projet de modernisation. Il a débuté début 2013 en partenariat avec le Conseil Régional PACA et l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse. Il a pour objectif de gérer de façon plus équilibrée et plus durable la ressource en eau destinée à l’irrigation des cultures et d’en préserver sa qualité en repensant les moyens techniques, structurels et les pratiques existantes. Ce projet a trois axes : l’optimisation des procédés d’irrigation existants, la récupération et la réutilisation des eaux de drainage et enfin la récupération et la valorisation des eaux pluviales.

Ce projet est en lien direct avec la filière Gestion de l’eau.

 

 

                            

 

                                               La gestion de l'eau à l'EPLEFPA

 

 

 

 

  Gestion des déchets verts

Dans un objectif d’amélioration de la gestion des déchets verts sur l’ensemble du site Vert d’Azur, une plateforme de compostage d’une surface de 500m2 a été mise en place en 2005 en partenariat avec le Conseil Régional PACA et le Conseil Général des Alpes-Maritimes.

Depuis, elle permet de valoriser les déchets cellulosiques, ligno-cellulosiques et ligneux de l’ensemble du site. Le compost ainsi produit est réutilisé soit comme paillis soit comme amendement organique sur le site dans une optique de diminution des intrants, d’amélioration des sols et d’économie d’eau.

Une structuration de la plateforme a été mise en place afin d’optimiser son fonctionnement et son utilisation par le personnel de l’exploitation, le personnel enseignant et l’ensemble des apprenants.

Ce projet est en lien direct avec les filières Aménagements Paysagers, Productions Horticoles et Gestion de l’eau.